SOUVENIRS D'ENFANCE

Les souvenirs d'enfance de Joël

Ses souvenirs d'adolescence et de jeunesse

Sa vie de militant, de montagnard ...

Du rêveur au coureur qui est devenu : un croyant !




LES SOUVENIRS D'ENFANCE tapissent les mémoires.

Faut-il raconter sa jeunesse avec nostalgie ... ou raconter des souvenirs pour les revivre intensément ?

Car de nombreux souvenirs peuvent être une source d'enseignements, d'enrichissement spirituel.

S'ils surgissent dans la mémoire, à l'adolescence comme à chaque instant de la vie, c'est qu'ils sont encore vivants.

Ils appartiennent même au futur en devenant porteurs d'espérance.

Faut-il les taire ou les assumer ... même quand ils révèlent la face sombre de l'individualité ?

Joël a choisi d'assumer autant cette face sombre que celle qui peut paraître plus présentable.

J'AI CONNU JOEL bien avant sa naissance puisque c'est moi qui ai soufflé ce prénom dans l'oreille de sa mère.


Mais il a reçu un autre prénom et porté celui de Joël sans le savoir, comme un double de lui-même.

Il ignorait ainsi que ce prénom était porteur de sa destinée.

C'est aussi moi qui ait incité Joël, dès l'âge de 15 ans, à écrire ce qui lui venait en tête.

Un bon moyen de ne pas perdre la mémoire des évènements, en les figeant dans le temps, car le souvenir retravaille souvent la réalité perçue par des adjonctions ou des omissions postérieures.

C'est ainsi que Joël allait passer des décennies à chercher le sens de sa vie ... sa véritable identité en quelque sorte.

Ses souvenirs d'enfance et de jeunesse, d'adolescence, de militant, de montagnard, de coureur, ou de rêveur en sont le reflet.

Il a tenu à les raconter à la lueur de ce qu'il pense en avoir compris, en s'efforçant de ne pas se valoriser ... ni se dévaloriser.


LES SOUVENIRS DE JOEL sont une relecture de sa vie.

Il aurait pu les raconter comme s'ils lui appartenaient.

Mais est-on propriétaire ou gestionnaire de sa vie ?

Au gré de son parcours, il a pu constater à quel point ce moi qui semble vous appartenir est essentiellement le produit d'un environnement plus ou moins déterminé.

De ce point de vue, vos souvenirs ne sont pas votre propriété et peuvent être partagés aux fins d'un enrichissement collectif.

Sur le fondement d'une telle espérance, Joël peut ainsi proclamer en s'inspirant de l'Epître aux Romains de Saint Paul :

« Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l'édification mutuelle. »

Angel Paniyim



Les souvenirs de l'enfance

SOUVENIRS D'ENFANCE

La traversée du désert

1959 : Joël au désert

La guerre d'Algérie

1962 : La guerre d'Algérie


Le Nom

1953 : Le Nom et le prénom

Les héros

1960 : Les héros de Joël

L'espace-temps

1963 : Joël et l'espace-temps


La chute

1958 : La chute de Joël

Les devoirs et les droits

1961 : Les devoirs et les droits

La science

1964 : La science



Les souvenirs de l'adolescence

SOUVENIRS D'ADOLESCENT

En six jours ...

1967 : En six jours ...

La prison

1970 : Joël en prison


Le temps des marguerites

1965 : Au temps des marguerites

Le printemps de Joël

1968 : Le printemps de Joël

Le plan de Dieu

1971 : Le plan de Dieu


La puberté

1966 : Joël et la puberté

L'anarchie

1969 : L'Anarchie

Les quatre Evangiles

1972 : Les quatre Evangiles



Les souvenirs d'un militant

SOUVENIRS D'UN MILITANT


Le retour de Joël

1973 : Le retour de Joël


Les paras

1974 : Les paras


Les souvenirs d'un montagnard

Souvenirs d'un montagnard


Les souvenirs d'un coureur

Souvenirs d'un coureur


Les souvenirs d'un rêveur

Souvenirs d'un rêveur


Les souvenirs d'un croyant

Souvenirs d'un croyant


Les souvenirs d'une autre vie

Souvenirs d'une autre vie


Souvenirs de demain

Souvenirs de demain

Visiteurs du site : Souvenirs depuis l'enfance

Pour laisser un message ...