Le temps des marguerites

1965 : LE TEMPS DES MARGUERITES

L’enfance s’est achevée en classe de sixième.

Toutes ces années passées en solo se sont écoulées sans turbulence.

Comme premier de la classe, j’étais un enfant sage et coupé des autres écoliers, à peine sorti de l’école, plongé dans ses rêveries, dans son monde imaginaire.

L’entrée en sixième fut une rupture :

- il n’y aurait plus désormais une institutrice avec laquelle un lien affectif pouvait s’établir mais une demi-douzaine de professeurs distants,

- l’école primaire de garçons laissait la place à la mixité de l’enseignement secondaire ... à un âge où l’on recherche la mixité.

Les marguerites

En juin 1965, je retrouvais une amie après l’école dans les champs proches de nos domiciles.

Quarante ans plus tard, j’ai composé un poème en mémoire de cette relation naïve :

Le petit garçon aimait tendrement Marie-Annick.
Ils se retrouvaient dans les champs où régnaient les marguerites.
Je t’aime, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ...
... ainsi s’effeuillait la marguerite et gagnait, sublime récompense :
Un simple bisou sur la joue !
Il est parti en vacances et l’a perdue de vue.
L’automne est arrivé ... avec la puberté.
Fi des bisous, désormais, il faudrait tout !
A la folie ?
Pas du tout !

Les marguerites

Quelques mois plus tard, en classe de cinquième, l’adolescence l’emportait et le temps des marguerites s'est fané.

Pourquoi ne demeurons-nous pas toujours avec ce regard d'enfant ... comme des anges ?

Ne sommes-nous pas appelés à leur ressembler de nouveau un jour ?

« Car, à la résurrection des morts, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges dans les cieux. » (Evangile selon Marc 12.25)

Est-ce d’un retour à l’enfance dont parle Jésus ?

Notre renaissance appartient-elle au futur ?

Les marguerites

Les Evangiles relatent plusieurs enseignements où Jésus souligne la nécessité de retrouver ce regard d'enfant pour entrer dans le Royaume des cieux.

« Vraiment, je vous l’assure, si vous ne changez pas d’attitude et ne devenez pas comme de petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux. » (Evangile selon Matthieu 18.3)

« Laissez les petits enfants venir à moi et ne les en empêchez pas, car le Royaume de Dieu appartient à ceux qui leur ressemblent. » (Evangile selon Luc 18.16)

En fait, Jésus ne situait pas ce retour vers l’enfance après la résurrection des morts, mais bien au cours de cette vie, en évoquant une nouvelle naissance !

Les marguerites

« En vérité, en vérité, je te le dis : à moins de naître de nouveau, nul ne peut voir le Royaume de Dieu. » (Evangile selon Jean 3.3)

Cette « nouvelle naissance » résulte d’un changement de comportement qui s’accompagne d’un nouveau regard sur le monde, sur notre vie passée, sur le futur qui nous attend.

Ce nouveau regard permet de « voir » en Esprit dès à présent le Royaume de Dieu.

Et de renaître au temps des marguerites ...

< < < Retour à l'accueil < < < Page suivante > > > 1966 : la puberté > > >