Le pétrole

1991 : LE PETROLE

La météo s’annonce au beau fixe et les premières nouvelles entendues à la radio, ce dimanche 24 février 1991, nous annoncent l’offensive terrestre dans le Golfe ... belle journée pour les assassins de tous bords :

"It’s a good day to die, Mr Bush !"

En route vers 8 heures, le soleil rasant sur un lac de montagne glacé chauffe suffisamment, une demi-heure plus tard, pour ôter veste et cagoule.

Dans le silence de cette banquise, je ne perçois que le glissement des skis au rythme de mon souffle.

"Pas un souffle de vent. Pas un bruit, seul au loin, l’avion de surveillance blanc et rouge ... mais celui-là ne lâche pas de bombes. Ici, c’est la beauté absolue. En hiver, je ne me souviens pas avoir rencontré un ciel et une neige d’une telle pureté ... et là-bas, c’est l’Horreur, la guerre.

Pourquoi la bêtise ? Pourquoi la haine ? Pourquoi la mort ? J’ai envie de chialer et les yeux me piquent ... Est-ce mes idées noires qui en sont la cause ou l’ambre solaire qui me pollue la pupille ?"

Le pétrole

Ces lignes écrites lors de l’offensive hautement médiatisée de la première guerre du Golfe témoignent de mon état d’esprit en ces journées de février 1991 où moi, Européen vivant dans le confort, je pouvais randonner en montagne en toute quiétude pendant que nos armées prétendaient assurer la paix au Proche-Orient face à Saddam Hussein et récupérer les puits de pétrole du Koweït.

Mais quelle surprise !

Saddam Hussein est resté au pouvoir ce qui lui a permis de massacrer les Kurdes et des Chiites que la coalition occidentale avait incités à se révolter contre le dictateur.

En le maintenant ainsi, les pays voisins de l’Irak se croyant menacés ont accru leurs commandes d’armes auprès de leurs alliés occidentaux, en particulier les Etats-Unis.

Sauvons le pétrole ... sauvons les industries d’armement ... peu importent les vies humaines !

Le pétrole

« La racine de tous les maux, en effet, c’est l’amour de l’argent. » (Première épître de Paul à Timothée 6.10)

C'est ainsi : la Bible m’apporte le plus souvent la meilleure réponse à la plupart de mes interrogations !

Mais cette réponse m’a manqué en 1991 lorsque je m’interrogeais en ces termes :

"Pourquoi la bêtise ? Pourquoi la haine ? Pourquoi la mort ?"

Le pétrole

Selon le Livre de la Genèse, l’origine de la déchéance humaine ne trouve pas sa source dans l’amour de l’argent mais dans la rébellion contre Dieu inspirée par l’ambition de Satan, incarné en serpent, qui dit au premier couple humain :

« Vous serez comme des Dieux ! » (Genèse 3.5)

Disposer de pouvoirs divins, à l’échelle de la vie terrestre, cela ne se traduit-il pas concrètement par la possession des richesses de ce monde ?

Ce comportement trouve son prolongement dans toutes les civilisations humaines.

Paul, poursuivant ses recommandations à Timothée, exprime ainsi le lien entre l'amour de l'argent et l'orgueil :

« Recommande aux riches de ce monde de ne pas être prétentieux, de ne pas espérer longtemps dans des richesses précaires mais en Dieu. » (1 Timothée 6.17)

Tout comme l'homme est sauvé par le moyen de la foi, il se condamne par le moyen de l'argent :

« Car l’amour de l’argent est la racine de tous les maux. Certains, pour s'y être livrés, se sont égarés loin de la foi, et se sont infligé de multiples tourments. » (1 Timothée 6.10)

Le pétrole

Combien se sont ainsi détournés de la foi ?

George Walker Bush, le fils de celui qui régnait sur les Etats-Unis lors de la première guerre du Golfe en 1991, nous fut présenté comme un homme qui aurait résolu ses problèmes avec l’alcool et la drogue par la foi chrétienne.

A l’image de son père, il partit en guerre en 2003 (Seconde guerre du Golfe) pour en finir avec Sadam Hussein.

George Walker Bush est un Born Again Christian (Chrétien né de nouveau) qui a peut-être résolu ses problèmes avec l’alcool et la drogue ... mais pas avec l’argent !

Les liens financiers occultes entre les familles Bush et Ben Laden ont souvent été évoqués après le 11 septembre 2001.

Qu’en est-il en réalité ? Dieu seul le sait.

Mais quoi qu’il en soit : « Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon ! » (Matthieu 6.24 & Luc 16.13)

Sachant que Mamon signifie "la richesse" en araméen, il appartient à chacun de faire son choix et d’en assumer les conséquences.

< < < Retour à l'accueil < < < Page suivante > > > 1992 : le déisme > > >