La science

12. La science

« Perdu dans le désert immense

L’infortuné bédoin douin, douin, douin, douin

N’irait pas loin, loin, loin, loin, loin

Si la divine providence

N’allégeait son fardeau deau, deau, deau, deau

Par un cadeau deau, deau, deau, deau

Ce cadeau précieux

Ce précieux cadeau

De la bonté des cieux

C’est le chameau,

Halli ! Hallo ! »

La science

Le professeur de chant nous avait appris un chant de scouts pour cette dernière fête de fin d’année.

En ce mois de juin 1964, j’allais quitter l’école primaire après avoir été déguisé en bédouin.

J’aurais préféré l’anonymat de mes deux camarades de classe revêtus d’une couverture et d’un masque de chameau.

Mais le premier de la classe devait être présenté en exemple, à l’image de ce bédouin béni par la « divine providence ».

La science

Le prix d’honneur de la classe de CM2 s’est révélé un vrai joyau que j’ai dévoré, lu et relu pendant tout l’été.

L’histoire de la terre, sa géographie, la place de la terre dans l’espace et l’univers ... fascinant !

A 11 ans et demie j’appris par cœur toutes les périodes géologiques, depuis le précambrien jusqu’à l’holocène, intégrant comme une évidence l’évolution des espèces depuis les premiers organismes unicellulaires jusqu’à l’homme.

Il n’y avait dans cet ouvrage aucune place pour une quelconque « divine providence » qui serait intervenue pour influer sur le cours des évènements.

C’est ainsi que l’on structure l’âme humaine suivant un modèle où règne la pensée unique.

La science

Cet éveil aux sciences de la terre serait déterminant pour mes goûts ultérieurs et les orientations au niveau des études supérieures.

J’ignore comment je me suis procuré cet autre ouvrage, probablement par mon père, mais j’ai lu avec grand plaisir, deux ou trois ans après, un livre intitulé « L’année géophysique internationale » qui relatait un ensemble de recherches et d’études réalisées en 1957- 1958 dans différents domaines.

La dérive des continents, qui était à l’époque loin de faire l’unanimité, devenait pour moi une évidence incontestable.

La science

J’ai ainsi accumulé au fil des années un arsenal de croyances scientifiques fondées sur des paradigmes scientifiques.

La science ne manque pas d’exemples où l’on présente des phénomènes comme des évidences scientifiques qui seront ensuite rangées au musée du savoir.

On élabore ainsi un paradigme scientifique, une vision partagée majoritairement par une communauté scientifique qui fera autorité pour un temps ... puis sera remplacée par un autre paradigme.

Ainsi, ce que l’on enseigne aujourd’hui comme vérité scientifique n’a rien d’absolu puisque la science est relative à l’évolution des connaissances.

La science

C’est donc dans le moule de l’évolution que fut façonnée ma façon de penser et ma conception du monde.

Il suffisait de croire que les sciences humaines sont infaillibles.

C’est ainsi que l’on structure l’âme humaine suivant un mode de pensée dominant.

Les religions l’ont fait pendant des siècles ... le matérialisme moderne n’a pas fait mieux au regard du respect de l’individu notamment dans les pays totalitaires.

A chacun ses croyances ...

Retour à l'accueil ... 12. La science ... La puberté