SOUVENIRS D'UN MILITANT

Quand Joël croyait changer la société

en passant de la droite

à l'Union de la gauche ...




Le retour

1973 : Le retour de Joël


Le militant

1975 : Militant communiste


Ville

1977 : La vie active


Divorce du Yin et du Yang

1979 : Un divorce

LES SOUVENIRS DE JOEL des années 70 reflètent l'espoir d'un militant du Parti Communiste auquel il avait fini par adhérer en 1973.

Beaucoup croyaient qu'il suffirait de passer de la droite à l'Union de la gauche pour changer la société. Combien ont été déçus ?

Combien y croient encore ?

En attendant le "grand jour", il a fallu qu'il effectue son service militaire.

Au retour, il s'est pleinement investi comme militant tout en reprenant ses études.

Il a emménagé sous les toits de Paris, du côté de Belleville, avec sa première épouse.

Une vie simple d'étudiants, sans voiture, avec le souvenir d'avoir vécu dans un quartier qui avait encore une âme.

En 1977, l'entrée dans la vie active l'a ramené dans une ville de banlieue.

Fière de ses réalisations culturelles, cette commune vivait au rythme des banlieues dortoirs.

Cinéma municipal, bibliothèque, centre culturel et galerie d'arts plastiques lui permettaient d'émerger mais sans avoir les moyens financiers de ses ambitions.

Il l'a quittée en 1983 au bord de la faillite ...

Son premier mariage, en janvier 1978 après deux ans de vie commune, s'est achevé par une séparation l'année suivante et un divorce.

Comme tant d'autres ...

La découverte de la montagne, en 1980, avec les Pyrénées, allait orienter la seconde partie de son existence. Ce parisien retrouvait ainsi les racines de sa famille originaire de l'Ariège ...

A.P.


Les paras

1974 : Les paras


Belleville

1976 : Belleville


La Corse

1978 : Joël en Corse


Les Pyrénées

1980 : Les Pyrénées

< < < Retour à l'accueil < < < Période suivante > > > 1981 à 1988 : Souvenirs d'un montagnard > > >